• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les plus anciens Homo sapiens découverts au Maroc

La machoire retrouvée à Djebel Irhoud © Jean-Jacques Hublin, MPI-EVA, Leipzig

L’Afrique du Nord s'ajoute aux régions d'Afrique qui ont vu apparaître notre espèce. Une équipe internationale vient en effet d'y retrouver des restes d'hommes modernes d'environ 300 000 ans.

L’homme moderne était-il un précurseur du panafricanisme ? L’annonce de la découverte de fossiles d’Homo sapiens de 300 000 ans à Jebel Irhoud, à deux heures de voiture de Marrakech au Maroc, suggère en tous cas qu'il était migrateur. Car outre que cela vieillit de plus de 100 000 ans l'apparition de notre espèce, sa présence en Afrique du Nord à cette époque est une totale nouveauté.

Une datation par les outils

C’est grâce aux objets retrouvés à proximité des ossements que la datation de ceux-ci a été possible. « L'âge des fossiles humains a été déterminé grâce à la thermoluminescence . Cette méthode a été appliquée à des outils en silex que ces hommes préhistoriques avaient fabriqués et laissés en place sur le site », explique Fetih Amani, de l'Institut marocain des sciences de l’archéologie et du patrimoine. Cette technique consiste à chauffer le minéral à 500°C et à observer la lumière qui s’en dégage. L'analyse de cette lumière permet de calculer la quantité de radioactivité naturelle reçue par l'objet depuis la dernière fois qu'il a été chauffé ou exposé à une forte luminosité. Plus cette quantité est élevé, plus la durée écoulée est grande.

Cet Homo sapiens de 300 000 ans nous ressemblait beaucoup. Daniel Richter, de l'Institut Max Planck à Leipzig, qui a participé à la datation, a affirmé à la revue Nature que ce crâne « est un visage que vous pourriez croiser dans la rue aujourd’hui ». Toutefois, il diffère par certaines caractéristiques. Notamment son crâne est nettement plus allongé que le nôtre.

L'Afrique du Nord, une surprise pour les paléontologues

Cette découverte place le Maroc, et plus largement l’Afrique du Nord, parmi les régions d'origine de l’homme moderne. De quoi surprendre le monde de la paléontologie : les plus anciens Homo sapiens connus jusqu'à présent, datés de 200 000 ans environ, avaient été retrouvés en Afrique de l’Est.

Même les auteurs de la découverte ont été étonnés. Fetih Amani ne le cache pas : « C’est surprenant car les plus vieux restes humains mis au jour au Maroc et en Afrique du Nord pouvant être attribué à Homo Sapiens dataient jusqu'à présent de 123 000 à 130 000 ans. » Il ajoute que trouver d’autres ossements, plus anciens, n’est pas totalement improbable car « il existe beaucoup de grottes qui pouvaient abriter des hommes sur le site ». De plus, à cette période, la zone était moins désertique et avait un climat plus hospitalier qu’aujourd’hui. L’homme retrouvé n’était sans doute pas seulement de passage.

Pas de "Jardin d'Eden"

Pour autant, il ne faut pas penser que l’Afrique du Nord serait le lieu unique qui aurait vu naître l’homme moderne. Pour Jean-Jacques Hublin, aussi de l'Institut Max-Planck à Leipzig, responsable des fouilles, « il n’y a pas eu de "Jardin d’Eden", ou alors, s’il y en a eu un, c’est l’Afrique ». Malgré tout, Jebel Irhoud et les sites non-explorés de l’Afrique du Nord vont connaître un regain d’intérêt chez les paléontologues et susciter, peut-être, de nouvelles vocations.

Anthony Audureau

0
0
0
s2sdefault

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique.

Bientôt :

Trouvez les universités, les laboratoires, les entreprises, les chercheurs et tous les autres acteurs de la recherche sur le continent grâce à l'annuaire.

Améliorez vos connaissances fondamentales et révisez vos examens grâce à nos articles.

Découvrez les métiers accessibles avec des études de science.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic Medias, agence de presse à structure coopérative.

L'équipe est constituée de :

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

- Anthony Audureau, rédacteur

Nous contacter

Addresse : Afriscitech - Coopetic Medias
7 rue de Palestro 75002 Paris France
Email : contact@afriscitech.com

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…