Agenda

Lutte contre les résistances : microbes et vecteurs

Symposium 2018 du réseau international des Instituts Pasteur
Paris, 15 et 16 novembre 2018

Le développement de traitements antimicrobiens efficaces est l'une des avancées majeures de la médecine moderne. Aujourd'hui, l'émergence et la propagation de la résistance aux antimicrobiens (RAM) ont des conséquences considérables sur les procédures et les traitements médicaux, de nombreux médicaments et interventions courants pouvant être rendus inefficaces. On estime que 700 000 personnes meurent chaque année dans le monde en raison de la résistance au traitement d'infections telles que les infections bactériennes, le paludisme, le VIH/SIDA, les infections fongiques et la tuberculose.

Une récente étude économique (rapport O'Neill) a conclu que, sans stratégies pour arrêter la propagation actuelle de la RAM, le nombre de personnes qui en mourront atteindra 10 millions par an d'ici 2050.

Compte tenu de la gravité de la situation, l'Assemblée générale des Nations Unies a convoqué une réunion de haut niveau d'une journée au siège des Nations Unies à New York le 21 septembre 2016. Entre-temps, l'Organisation mondiale de la santé a lancé l'initiative du Système mondial de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (GLASS) afin de renforcer les laboratoires de bactériologie dans les pays à revenu faible ou intermédiaire pour une surveillance ciblée de la résistance aux antibiotiques.

En outre, l'utilisation d'insecticides pour lutter contre les populations de vecteurs, en particulier les moustiques, reste une mesure essentielle pour la santé publique. Malheureusement, après des années d'utilisation intensive, l'émergence de résistances compromet le succès de ces stratégies de contrôle dans le monde entier.

Considérant la menace que représente la résistance des microbes et des vecteurs à l'échelle mondiale, l'Institut Pasteur a décidé d'axer la 4e édition du Symposium du Réseau international des Instituts Pasteur sur ces grands enjeux.

Il réunira en particulier des scientifiques, des cliniciens et des experts en santé publique pour :

  • Présenter des recherches de haut niveau pour identifier, surveiller ou prédire l'émergence d'agents pathogènes et de vecteurs résistants ;
  • Souligner les efforts en cours dans le domaine de la médecine translationnelle pour mettre au point les nouveaux outils et technologies nécessaires pour relever les défis du diagnostic et de la surveillance de ces menaces pour la santé ;
  • Examiner des solutions innovantes pour développer concrètement ces outils sur le terrain dans des contextes où les ressources sont limitées.

Secrétariat du colloque : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Allez sur le site web du symposium pour connaître le programme complet et tous les détails.

Traduit de l'anglais par Afriscitech.com

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic. L'équipe est constituée de :

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

- Anthony Audureau, rédacteur

- Sampson Adotey, Jr, éditeur langue anglaise

Search