Agenda

Deuxièmes journées scientifiques du CERMES

Suite à la réussite  des 1ères Journées Scientifiques du CERMES (JSC) qui se sont tenues en novembre 2017, il est apparu pertinent de pouvoir tenir cette rencontre scientifique tous les  deux ans.

Ce sera l’occasion de réunir de nouveau à Niamey les  chercheurs issus des universités et centres de recherche de la sous-région (Centre Muraz, Institut Pierre Richet), des établissements du RIIP d’Afrique et de l’Océan Indien, et tous les scientifiques d’Afrique et d’ailleurs, à venir échanger sur une thématique d’actualité : « La Santé face aux changements climatiques et environnementaux en Afrique subsaharienne »

En effet, l’impact sur la santé des changements climatiques et environnementaux est multiforme. Ils peuvent  avoir un impact direct sur la santé des populations par ses effets sur certaines affections (déshydratation), sur l’approvisionnement en eau potable du fait de la sécheresse et sur la diminution de la production alimentaire (vivrière, animale) du fait des aléas des précipitations. Cet impact est également indirect, via son influence sur le complexe hôte-vecteur-pathogène des pathologies à transmission vectorielle.

  • Les difficultés d’approvisionnement en eau potable ont comme conséquence un manque d’hygiène et le développement des maladies à transmission hydriques.
  • La diminution de la production alimentaire a un impact direct sur la malnutrition chronique et aiguë déjà importante dans certaines régions.
  • Le réchauffement climatique associé à une abondance ponctuelle des précipitations a pour effet non seulement une augmentation des aires de distribution des vecteurs, une augmentation de la leur densité et de leur longévité, mais aussi une diminution de la durée d’incubation potentielle des agents pathogènes chez les vecteurs, avec pour conséquence une augmentation des maladies vectorielles déjà endémiques comme le paludisme, mais aussi l’émergence ou la réémergence d’autres maladies.

En dehors du climat, les facteurs environnementaux, en particulier anthropiques, vont également avoir un impact sur la santé ou potentialiser l’impact de ces  changements climatiques sur la santé, notamment dans un contexte de forte croissance démographique.

L’impact de ces maladies liées aux changements climatique et environnementaux sera d’autant plus important en Afrique subsaharienne que les infrastructures sanitaires sont insuffisantes et souvent peu efficientes.

Les maladies émergentes et ré-émergentes, liées au climat et à l’environnement, touchent aussi bien l’homme que les animaux  et sont un bon exemple de l’approche One Health pour leurs prévention et prise en charge.

Au Niger, cette thématique est particulièrement importante et entre dans le champ d’étude de la SFR RACINES (Résilience des Agroécosystèmes et préservation des ressources face au Climat et Intensification Écologique au Sahel) qui regroupe une quinzaine d’institutions nationales et internationales présentes au Niger, en particulier l’IRD et AGRHYMET. En collaboration avec ces structures de recherche, il est paru très intéressant de permettre aux uns et aux autres de partager leurs expériences et leurs travaux de recherche sur cette thématique dans le cadre de ces 2èmes JSC.

Plus d'informations ici.

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic. L'équipe est constituée de :

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

- Anthony Audureau, rédacteur

- Sampson Adotey, Jr, éditeur langue anglaise

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search