Lettre d'information de la physique africaine

Mini-école africaine sur les méthodes et les applications pour les structures électroniques

Des étudiants de troisième cycle et des chercheurs confirmés de 8 pays africains se sont réunis à Kigali pour maîtriser le comportement des électrons.

Près de 28 participants, issus de 8 pays africains, se sont réunis à l'ICTP-EAIFR pour une semaine d'apprentissage exceptionnelle au campus de Nyarugenge de l'Université du Rwanda. L'école s'est concentrée en profondeur sur la théorie des structures électroniques, en mettant l'accent à la fois sur la théorie et sur des sessions pratiques.

Ralph Gebauer et Omololu Akin-Ojo ont suscité l'intérêt des participants grâce à leur maîtrise du domaine. L'école a permis de nouvelles collaborations et les participants ont partagé les connaissances approfondies acquises dans leur pays d'origine.

Une école intensive de cinq jours

L'ICTP-Institut de l'Afrique de l'Est pour la recherche fondamentale, institut de l'UNESCO de catégorie 2 issu d'une collaboration entre le ministère de l'Éducation du Rwanda, l'ICTP et l'Université du Rwanda, a eu le privilège d'accueillir MASESMA, la mini-école africaine sur les méthodes et applications des structures électroniques, du 11 au 15 novembre 2019. Des participants du Kenya, du Togo, de l'Éthiopie, du Soudan, du Cameroun, du Nigeria, de la Tanzanie et du Rwanda ont pris part pendant cinq jours à cette école intensive.

L'école s'est déroulée dans l'aile Einstein avec des conférences qui se sont déroulées entre 8h30 et 18h00 : des journées longues et fructueuses. Elle a été organisée pour former les chercheurs aux principes fondamentaux du comportement des électrons (« structure électronique ») qui peuvent être utiles pour prédire les propriétés des composés chimiques ou découvrir de nouveaux matériaux.

Simulations et approximations quantiques

Omololu Akin-Ojo est de l'Université africaine des sciences et technologies d'Abuja, au Nigeria, et Ralph Gebauer de l'ICTP. Tous deux ont joué un rôle essentiel dans la diffusion des connaissances au sein de l'école. Les participants, qui comprenaient à la fois des étudiants de troisième cycle et des chercheurs confirmés, ont été guidés dans les simulations atomiques quantiques, l'approximation de Born-Oppenheimer, les déterminants de Hartree-Fock et de Slater - parmi de nombreux autres sujets.

L'école a bénéficié d'un fort soutien du ministère rwandais de l'éducation, de l'ICTP et de l'université du Rwanda. L'une des nombreuses réalisations de l'école a été le fait que les apprenants ont compris les cours dispensés quotidiennement.

Les participants ont obtenu de bonnes notes

Les résultats des participants aux examens quotidiens en témoignent. Un autre indicateur de réussite important a été qu'à la fin de l'école, les participants étaient capables d'effectuer avec succès des calculs en utilisant le code en source ouverte Quantum ESPRESSO.

Les participants ont aussi eu la possibilité de présenter leurs résultats et leurs travaux en cours lors des sessions de posters. À la fin de l'école, chaque participant a reçu un certificat et a pris part à une résolution visant à mener une bonne science par le biais de collaborations.

Bons calculs !

James Sifuna et Victor Odari

Cet article a d'abord été publié par l'African Physics Newsletter. © American Physical Society, 2020 Elle a été traduite en français par Afriscitech.

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic.

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search