Lettre d'information de la physique africaine

Un physicien nucléaire de premier plan à la tête de l'université du Witwatersrand

Physicien des hautes énergies en Afrique du Sud, Zeblon Vilakayi deviendra vice-chancelier ou Wits à partir du début de 2021.

La communauté des physiciens en Afrique du Sud connaît le professeur Zeblon Zenzele Vilakazi comme étant dynamique, visionnaire et polyvalent, toujours excité par le changement et l'aventure. Sa présence optimiste et énergique anime chaque discussion dans laquelle il est engagé.

C'est un physicien nucléaire renommé. Il a été nommé pour diriger les grands développements à l'Université Wits - l'Université du Witwatersrand, à Johannesburg, en Afrique du Sud.

De Wits au CERN

Il est originaire de Katlehong, un township situé dans l'East Rand de Johannesburg. Le professeur Vilakazi a obtenu sa licence à l'université de Manchester, au Royaume-Uni, en 1991, tandis que sa maîtrise (1994) et son doctorat (1998) ont été obtenus à l'université de Wits.

Il a été l'un des premiers étudiants de troisième cycle à mener des recherches sur les expériences de physique des hautes énergies ALICE (A Large Ion Collider Experiment) sur le grand collisionneur de hadrons (LHC) à l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) à Genève, en Suisse. Ses recherches portent sur la physique computationnelle et les collisions d'ions lourds à haute énergie.

Projets nationaux et africains

Il a commencé sa carrière universitaire au département de physique de l'université du Cap, puis a accepté un poste de direction en tant que directeur du laboratoire iThemba pour les sciences fondées sur les accélérateurs, sous l'égide de la Fondation nationale de la recherche, en 2007. Son arrivée à l'Université du Witwatersrand en tant que vice-chancelier adjoint (recherche et affaires de troisième cycle) et professeur de physique en 2014 a permis de mettre en œuvre avec succès divers projets universitaires et innovants au profit de l'Afrique du Sud et de l'ensemble du continent africain.

Il a joué un rôle clé dans la réalisation de la mise en place du laboratoire de recherche d'IBM (un des 13 seulement dans le monde), d'une valeur de 750 millions de rands, au sein du Tshimologong Digital Innovation Precinct (centre d'innovation numérique de Tshimologong). IBM a été le pionnier de l'ordinateur cognitif Watson, qui a marqué l'ère des utilisations pratiques de l'intelligence artificielle.

Le réseau d'informatique quantique d'IBM

En juin 2019, il a joué un rôle clé dans l'obtention d'une place pour Wits pour devenir le premier partenaire universitaire africain dans le développement d'applications pratiques grâce à l'accès au réseau d'informatique quantique d'IBM. Le professeur Vilakazi s'est fait le champion de la superinformatique, et en particulier de l'informatique quantique, sur le continent africain pour devenir « prêts au quantique ».

En outre, il a contribué à ce que le Wits double le nombre de chercheurs de haut niveau et atteigne une croissance à deux chiffres des résultats de la recherche au cours des cinq dernières années. C'est ainsi que l'université figure désormais parmi les 150 à 250 meilleures universités du monde.

Groupes consultatifs scientifiques internationaux

Il a apporté une contribution positive en siégeant à des groupes et comités consultatifs scientifiques internationaux tels que le Conseil de collaboration CERN-ALICE, le Groupe consultatif permanent sur les applications nucléaires de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) (en tant que président), et le Comité consultatif du programme de physique nucléaire de l'Institut commun de recherche nucléaire (JINR), à Dubna, en Fédération de Russie.

Il a été le représentant sud-africain au sein du groupe de travail BRICS pour les infrastructures de recherche et les méga-projets scientifiques, ainsi qu'au sein des principaux groupes consultatifs ministériels du ministère des Sciences, de l'Innovation et de l'Enseignement Supérieur et de la Formation.

Un chercheur de classe mondiale

Le président du conseil d'administration de l'université du Witwatersrand, Isaac Shongwe, a déclaré : « Le professeur Zeblon Vilakazi est l'exemple d'un chercheur de classe mondiale qui est mondialement reconnu pour ses travaux scientifiques et pour sa contribution au développement de l'enseignement supérieur en Afrique. C'est une personne vraiment talentueuse qui est un exemple inspirant pour tous les Africains. Nous sommes persuadés que le professeur Vilakazi saura mener habilement Wits à son centenaire en 2022 et au-delà, qu'il insufflera une nouvelle vision à l'académie et qu'il redynamisera le projet académique dans un contexte d'enseignement supérieur qui évolue rapidement. »

Nous attendons avec impatience une ère post-COVID-19 productive sous la direction du professeur Zeblon Vilakazi, avec une culture institutionnelle vigoureuse, de l'espoir et de l'optimisme.

Iyabo Usman

Cet article a d'abord été publié dans la Lettre d'information de la physique africaine - © American Physical Society - il a été traduit en français par Afriscitech

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic.

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Search