Mauritanie

Célébration de la Semaine Africaine des Sciences en Mauritanie

Tables rondes, réseautage et présentations d'initiatives au programme de la première édition de la Semaine Africaine des Sciences en Mauritanie.

Du 24 au 30 décembre 2018 s’est tenue en Mauritanie, ( Nouakchott, Nouadhibou et Rosso plus particulièrement), la Semaine Africaine des Sciences. Il s’agit d’une manifestation d’envergure internationale organisée annuellement par le Next Einstein Forum afin de promouvoir et vulgariser la science, la technologie et l’innovation en Afrique. L’enjeu pour notre pays est de soutenir le développement scientifique et créer une synergie autour de la technologie et l’innovation pour réveiller le génie créateur du Mauritanien.

L’événement a été officiellement lancé le 24 décembre à Nouakchott par les discours respectifs du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Dr Sidi Ould Salem, de la ministre de la jeunesse et des sports, Mme Djinda Ball, de l’ambassadeur du Next Einstein Forum pour la Mauritanie, Dr Abdoulaye Sidiki Bâ, du Directeur exécutif AIMS-Sénégal, M. Amadou Cissé, et de la représentante du Haut Conseil de la Jeunesse, Mme Mariam Kane.

Lors de cette même journée des panels sur des sujets liés à la science, la technologie, l’innovation en Afrique, et la position de la Mauritanie, ont été animés. Des sessions de « réseautage » par le biais des représentants de différentes structures et entreprises mauritaniennes, et de courtes présentations de quelques thèmes scientifiques ont également été tenues.

L’événement s’est poursuivi les jours suivants, d’abord à l’Université de Nouakchott Al-Asriya, avec des stands ouverts au public, des démonstrations scientifiques, des ateliers et concours de mathématique et informatique. Ensuite à l’Institut Supérieur d’Enseignement Technologique de Rosso, par une visite guidée de ses différents départements, des projections de découvertes scientifiques en présence du directeur général adjoint de l’ISET, M. Chighali Ehsseni.

Une journée entière a été également consacrée à un atelier « Eveil à l’entrepreneuriat » pour les enfants et aux présentations de plusieurs projets de femmes scientifiques mauritaniennes et entrepreneuses dans l’innovation devant un jury indépendant. De plus, une journée portes ouvertes scientifiques s’est tenue dans la capitale économique, Nouadhibou.

La semaine a été clôturée par une cérémonie le 29 décembre à Nouakchott. Des prix ont été remis aux femmes porteuses des meilleurs projets scientifiques, aux lauréats des concours mathématique et informatique, ainsi que des certificats de reconnaissance de la part du comité d’organisation de l’événement. Plusieurs lauréats : deux lauréats du concours mathématique pour des lycéens; trois lauréats du concours de développement Informatique porteurs des projets « Application pour la bonne gestion des dépenses quotidiennes », « Logiciel de gestion d’une agence de microfinance et une application pour le transfert d’argent sécurisé » ; et enfin trois lauréates du prix de la femme scientifique mauritanienne de l’année porteuses des projets Bioway (startup de production et de commercialisation des fruits et légumes biologiques d’origine Mauritanienne), Objet connecté (conception et mise en place d’un système complet et automatisé de gestion de la transhumance et de la surveillance des points d’eau en temps réel pour un développement durable dans les milieux ruraux), TOP SIS (plateforme mauritanienne de gestion d’école en ligne).

La Semaine Africaine des Sciences en Mauritanie a été beaucoup trop riche pour être résumée en quelques lignes. Le comité d’organisation compte accompagner l’ensemble des lauréats auprès de différentes structures et entreprises mauritaniennes pour un appui, une poursuite et une réalisation des projets. La majorité des partenaires et sponsors de l’événement ont été satisfaits et ont donné leur aval pour la prochaine édition prévue en 2019.

Nous espérons également que l’ensemble des activités effectuées lors de cet événement apportera les fruits attendus, permettre par exemple à la Mauritanie de retrouver sa place dans le domaine scientifique et ainsi inspirer les futures générations.

Oumou DIA

Cet article a dabord été publié sur Africa Diaspora News.

A propos

Afriscitech, toute la science dans toute l'Afrique.

Suivez l'actualité de la recherche scientifique et technologique en Afrique et par les africains.

Qui nous sommes

Afriscitech.com est édité par Coopetic. L'équipe est constituée de :

- Luc Allemand, rédacteur-en-chef

- Anthony Audureau, rédacteur

- Sampson Adotey, Jr, éditeur langue anglaise

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement, qui ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Fields cannot be empty

Search